Les différents types de gommage de la peau

Gant Kiss Aromadunes. Photo : Kévin Lameta

La peau accumule un excédent et des impuretés qui obstruent ses pores et l’empêchent de respirer. Le gommage les élimine pour permettre aux soins de pénétrer dans la peau.

Les résultats du gommage ne sont plus à prouver, mais comment le pratiquer?

Le gommage « mécanique »

Le gommage mécanique est l’action de frotter plus ou moins vigoureusement et de façon plus ou moins appuyée les différentes parties du corps. Il existe des gommages prêts à l’emploi qui comportent des grains qui sous l’action du massage décrochent et emportent les impuretés. Idéalement, le gommage manuel est pratiqué à l’aide d’un gant de crin – ou gant kiss et du savon noir comme dans la tradition orientale. Les gommages mécaniques peuvent s’utiliser avec ou sans eau. Dans le second cas, on parle de gommage sec, le produit s’émiette au fur et à mesure du massage.

Le gommage « chimique »

Lors du gommage à réaction chimique, ce sont les actifs contenus dans le soin qui agissent au contact de la peau pour décoller et éliminer les impuretés de surface. Ces gommages peuvent être d’origine naturelle et composés par exemple d’acides de fruits ou de plantes.  Certaines argiles comme le rhassoul contiennent des actifs naturels qui produisent cette réaction.

Il existe des gommages permettant une double action: ils contiennent simultanément des substances actives et des grains solides. Ils assainissent et nettoient la peau en associant une réaction chimique au massage manuel.

Choisir son gommage

Le gommage idéal est celui pratiqué dans un hammam, mais si vous n’avez pas le temps de vous y rendre, une douche bien chaude ou un bain relaxant peuvent reproduire ses effets. Pour que le gommage soit efficace, la peau doit être ramollie et ses pores ouverts grâce à la chaleur. Il doit être adapté à la zone du corps à gommer. Le visage, le cou et le décolleté sont plus fragiles et sensibles, ils nécessitent un gommage plus doux que le reste de votre corps.

En conclusion: le gommage chimique est attrayant pour les plus flemmards d’entre nous puisqu’aucune action particulière n’est requise. Bien qu’il nécessite davantage de travail, le gommage mécanique a pour avantage d’être effectué à votre façon (pression, vitesse de massage) et de répondre au mieux à vos besoins.

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] masque est à effectuer de préférence après un gommage afin que la peau soit déjà débarrassée de ses impuretés et prête à être nourrie. Il […]

  2. […] est tout indiqué pour aider à l’élimination des impuretés accumulées. Son action – mécanique ou chimique – permet la régénérescence de l’épiderme.  Le gommage s’intègre à votre […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *